La NBA pourrait permettre aux équipes d’avoir un 18e joueur

Avec la multiplication des matchs reportés pour manque de joueurs dans un alignement, la NBA étudierait la possibilité d’ajouter un troisième joueur avec un contrat à deux volets, ce qui amènerait les équipes à avoir un 18e joueur dans leur alignement.

Dans une rencontre virtuelle entre les directeurs généraux, vendredi, la NBA pourrait permettre à un joueur avec un maximum de trois années de service dans la ligue de jouer un maximum de 50 parties.

Le site The Athletic a fait un tour d’horizon avec les dirigeants d’équipe d’un peu partout dans le circuit Silver et la réponse semblait positive après les discussion. Uniquement lors de la dernière semaine, 12 rencontres ont reportées.

Selon les DG, le gros avantage est que ça permettrait aux joueurs de se reposer un petit peu plus avec le calendrier condensé et que ça éviterait des situations comme celles des Celtics de Boston ou des Mavericks de Dallas, qui ont dû décaler plusieurs duels consécutifs. D’un autre côté, certains ont pointé que ça donne une fenêtre supplémentaire à la COVID-19 de venir s’infiltrer dans un groupe.

«Plus tu gardes ton groupe petit, les chances d’avoir des cas positifs sont moins probables. Toutefois, avec ce qui se passe présentement, il y a rarement des journées de pratique. Pour plusieurs équipes, elles n’ont pas assez d’effectif pour pouvoir faire ces pratiques. Cette situation est vraiment particulière.»

L’entraîneur-chef des Kings de Sacramento, Luke Walton, via The Athletic

Avec la G League qui devrait débuter ses activités bientôt avec 17 des 29 équipes en action, certaines formations ont déjà donné des minutes à ces joueurs «bonus», tandis que d’autres ont réussi à éviter des diagnostics positifs jusqu’à maintenant.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 95