Le trio Irving-Harden-Durant mis sous contrôle par les Raptors

Devant un défi colossal sur la route, les Raptors de Toronto ont trouvé le moyen de contenir les gros canons des Nets de Brooklyn et ainsi aller chercher un troisième gain consécutif, au compte de 123 à 117, au Barclays Center, vendredi soir. Au-delà du résultat, la rencontre a également été marquée par une controverse concernant le protocole sanitaire entourant Kevin Durant. Le tout nous a donné droit à un match des plus étranges, à l’effigie de cette saison inhabituelle

1er quart

Tout juste avant le début de la rencontre, les Nets ont retiré Kevin Durant de leur alignement de départ pour être examiné par le protocole de la COVID-19. Après s’être assuré que KD n’a pas eu de contacts et n’a pas reçu de diagnostic positif, il est revenu au banc des siens vers la neuvième minute de jeu. Ce départ raté met fin à sa séquence de 866 parties consécutives comme titulaire.

Sur le terrain, les Raptors ont tiré profit d’une défensive poreuse chez les Nets pour imposer un rythme rapide, marquant 17 points contre 2 en transition. Trois jours après avoir établi un record de concession avec 54 points, Fred VanVleet s’est occupé de distribuer le ballon, tandis que Norman Powell s’est chargé de compléter avec 10 points.

Après 12 minutes, c’est 34-23 pour Toronto.

2e quart

Limitée à 23 points et à un seul tir de trois points lors du premier quart, l’attaque des Nets est revenue à ses bonnes vieilles habitudes en faisant payer les revirements et erreurs des Raptors. Menée par 17 points à un moment donné, Brooklyn a rattrapé le retard en seulement sept petites minutes grâce à sept réussites du périmètre en 10 occasions.

En plus des 17 points de Kyle Lowry, Chris Boucher a trouvé le moyen de s’imposer du banc avec un total de 11 points sur 10 tentatives, en plus d’amasser 5 rebonds et 2 blocs; une présence qui est sûrement bien accueillie par Nick Nurse, qui a vu ses centres inscrire 20 points durant cette première mi-temps.

À la rentrée au vestiaire, c’est 67-63 pour les Raptors.

3e quart

La situation de match a pris une tournure des plus bizarres au milieu de l’engagement lorsque Kevin Durant a été contraint de quitter la partie pour retourner de nouveau sur le protocole sanitaire, après avoir eu la permission de jouer plus tôt dans le duel.

Même sans son meneur de jeu, les Nets ont continué de connaître du succès au troisième quart, eux qui mènent la NBA avec une moyenne de 31 points marqués. Steve Nash peut toutefois se réjouir de voir son attaque être diversifiée avec cinq joueurs différents obtenant plus de 10 points.

Néanmoins, les Raptors continuent de répliquer à chaque coup pour garder une mince avance. Ayant connu des moments plus difficiles durant la partie, Pascal Siakam s’est réveillé en totalisant 25 points et 8 rebonds après 36 minutes, tout en participant à 72% des points de son équipe dans ce quart.

4e quart

Après Siakam dans le quart précédent, c’est au tour de Kyle Lowry de prendre les choses en main pour les visiteurs. En plus d’avoir l’intensité qu’on lui connait, le #7 a fait flèche de tout bois avec trois gros tirs de 3 points sur quatre tentatives.

Atroce du centre-ville durant tout le match, Fred VanVleet s’est réveillé au bon moment pour donner un coup dur aux Nets avec un long tir précis, après un gros effort individuel de Lowry pour le rebond. Cette réussite donnait une avance de six points aux Torontois avec 1:46 à faire au temps réglementaire.

Les Raptors n’ont jamais regardé vers l’arrière par la suite et enlignent un troisième gain consécutif par la marque de 123-117.

Joueurs du match :

Raptors : Pascal Siakam – 33 PTS, 11 REB, 6 AST, 3 STL

Nets : Joe Harris – 19 PTS, 5 REB, 2 AST, 6/9 FG, 5/8 3-PTS

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 91