Les Raptors 905 se mesurent au Ignite dans la G League

Le futur des Raptors contre le futur de la NBA. C’est à ce genre de rencontre qu’on peut s’attendre dans la G League, ce soir, samedi le 13 février, entre l’équipe des Raptors 905 et celle de l’Ignite… rien de moins. Ayant toutes deux disputé deux matchs déjà dans la bulle de la G League à Orlando, ces formations croiseront le fer à 19h00, alors qu’elles offriront d’excellents aperçus de certains des meilleurs espoirs éligibles au repêchage de 2021, en plus de mettre de l’avant des jeunes joueurs qui pourront être les clés de la franchise des Raptors, dans le futur.

Malachi Flynn, le choix de premier tour des Raptors (29e) au plus récent encan a d’ailleurs mené les siens vendredi avec une efficace performance de 25 points, mais n’est pas parvenu à récolter une deuxième victoire pour le 905, face aux BayHawks d’Erie. Or, la première soirée d’action du groupe a été plus fructueuse derrière les 19 points du Canadien Nik Stauskas et 13 rebonds de la part d’Alize Johnson – lui aussi un prospect intéressant des Raps, à 24 ans – dans un gain de 132-105 face aux Vipers de Rio Grande Valley.

L’effectif de qualité qui opère sous l’entraîneur-chef Jama Mahlalela, ancien entraîneur-adjoint sous Nick Nurse et Dwane Casey, est certainement l’un des meilleurs du circuit de la G League; la concession des Raptors 905 a notamment été honorée en tant que Franchise de l’année en 2019-2020.

L’alignement du club inclut entre autres Malachi Flynn (repêchage de 2020), Jalen Harris (repêchage de 2020), Nik Stauskas (repêchage de 2015) et Gary Payton II (repêchage de 2016), aux positions de guards, puis Yuta Watanabe (repêchage de 2018), Henry Ellenson (repêchage de 2016), Dewan Hernandez (repêchage de 2019) et Alize Johnson (repêchage de 2018), à l’avant.

Il s’agit ici de beaucoup de talent digne de la grande ligue, et d’une bonne collection de jeunes hommes qui souhaite justement prouver ce point, afin de faire (ou refaire, pour certains) le bond.

Quant à l’Ignite, invaincu en deux matchs, l’effectif est construit très différemment des autres équipes avec qui elle est en compétition. Il ne s’agit pas d’un club-école, mais plutôt d’un sentier alternatif vers la NBA pour plusieurs jeunes athlètes prometteurs.

Vous pouvez en lire plus à ce sujet ici :

Au dernier engagement de ce groupe franchement regorgeant de talent, c’était Jonathan Kuminga – espoir top 3 de la classe de 2021 – qui s’est démarqué le plus. Reste à voir si l’expérience s’avérera être aussi dominante que prévu, même devant les Raptors 905, ou si le manque d’expérience de Jalen Green, Jonathan Kuminga, Daishen Nix, Princepal Singh, Kai Sotto et Isaiah Todd se fera apparent.

Juste avant le coup d’envoi, Pascal Siakam, ainsi que le vice-président des opérations basketball de l’équipe, s’adresseront aux partisans!

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 742