LeBron James et Kyle Kuzma reçoivent des avertissements pour avoir «floppé» 

Samedi, LeBron James et Kyle Kuzma ont chacun reçu un avertissement de la NBA pour avoir floppé lors d’une victoire des Lakers face aux Grizzlies vendredi dernier. Les forwards ont tous deux tenté d’embellir un contact avec l’un de leurs adversaires à des moments différents de la rencontre. En exagérant leur réaction, ils espèreraient faire siffler les arbitres en leur faveur.

Avec un peu plus de 2 minutes et 30 secondes à jouer au deuxième quart, LBJ s’est retrouvé sous le panier entre Grayson Allen et Dillon Brooks alors qu’il tentait d’obtenir un rebond offensif. Après un tir raté de son coéquipier Anthony Davis, le numéro 23 a levé ses bras dans les airs pour ensuite tomber au sol. Les arbitres avaient alors redonné le ballon à L.A., estimant qu’il y avait faute offensive. Toutefois, en revisionnant la séquence, la ligue s’est aperçue qu’il s’agissait plutôt d’un flop du King.

Pour sa part, Kuzma est tombé au sol au milieu du 4e quart alors qu’il défendait Dillon Brooks. Les arbitres n’avaient pas alors déterminé qu’une faute avait été commise d’un côté ou de l’autre. La ligue a tout de même conclu que l’athlète originaire du Michigan avait floppé en analysant la séquence au ralenti un jour plus tard.

Il s’agit du premier avertissement de la saison autant pour Kuz que Bron. Grâce à sa règle anti-flopping, qui est entrée en vigueur en 2012, la ligue punit ses joueurs avec des amendes de 5 000 $ pour les deuxièmes offenses. Les troisièmes, quatrièmes et cinquièmes avertissements coûtent respectivement 10 000 $, 15 000 $ et 30 000 $ aux contrevenants. Les multirécidivistes dépassant les six avertissements peuvent, eux, se faire suspendre pour un match.

Un règlement rarement utilisé

Depuis le début de la présente campagne, seulement cinq autres basketteurs ont reçu un premier avertissement, soit LaMelo Ball, D.J. Augustin, Kristaps Porzingis, Mason Jones et Gary Trent Jr.

Marcus Smart est le dernier à avoir reçu une amende pour avoir floppé dans la bulle d’Orlando durant les séries de 2020.

Image par défaut
Dominic Gildener
Dominic étudie en journalisme à l'Université de Montréal. Il est passionné par la NBA depuis l'âge de 10 ans. À l'aide de sa plume, il souhaite partager cette passion avec le public. Il se dit satisfait de voir la popularité du basketball augmenter au Québec.
Publications: 195