Marc Gasol aurait peut-être dû retourner à Barcelone

Il y a deux ans, Marc Gasol est devenu un morceau important de la rotation des Raptors, jouant un rôle capital dans leur fameuse conquête du championnat de la NBA. Aujourd’hui, le grand Espagnol connaît la pire saison de sa carrière avec les Lakers – un dénouement qu’il aurait pu éviter.

Lorsque son contrat avec Toronto a pris fin, en septembre dernier, Gasol a sérieusement envisagé un retour aux sources. Originaire de Barcelone, celui qui a remporté le titre de Joueur défensif de l’année en 2013 avait quelques options en Europe. Avec du recul, c’est probablement ce qu’il aurait dû faire.

Pourquoi? Parce qu’il n’est plus celui qui terrorisait les offensives adverses avec Memphis, ni celui qui s’imposait près du panier avec les Raptors.

À 36 ans, Gasol s’est entendu avec les Lakers lorsque l’Australien Aron Baynes a pris le chemin du Canada. S’il produit quelques passes qui tournent sur les réseaux sociaux comme des moments forts, ses moyennes démontrent bel et bien qu’il n’est plus le même.

Autant en termes de points (3.9 PTS), de rebonds (4.2 REB) que de pourcentage de réussite aux tirs (38,2%), l’ancien centre étoile des Grizzlies affiche son pire rendement en carrière. Certes, il joue également beaucoup moins qu’avant, mais ses moyennes normalisées à 36 minutes émettent le même message.

En faisant le tour de ses statistiques avancées, on constate ceci : il est moins utilisé qu’avant, apporte une moins bonne valeur à son équipe, n’est plus aussi efficace aux rebond et perd plus souvent le ballon.

Seul point positif : il possède toujours une cote défensive (103) inférieure à la moyenne de la NBA (ce qui est bien).

C’est dommage de s’exprimer de la sorte, mais Marc Gasol aurait peut-être mieux fait en rejoignant sa famille en Espagne et en jouant pour un club européen, plutôt que d’opter pour une saison de plus dans la NBA.

Image par défaut
William Thériault
Un vrai passionné du journalisme, William Thériault oeuvre dans plusieurs sphères médiatiques. Jeune et ambitieux, on peut le lire sur différentes plateformes et l'écouter à la radio.
Publications: 702