Radar ROTY : Semaine #8

Chaque semaine, l’équipe d’AlleyOop360 jette un œil sur les plus récents développements dans la course au titre de Recrue de l’année (ROTY).

1. LaMelo Ball (Hornets)

14.6 PTS / 6.1 AST / 6.2 REB / 1.5 STL

Il est temps de sortir le crayon Sharpie et d’écrire LaMelo Ball à côté du titre de Recrue par excellence. S’il demeure en santé jusqu’à la fin de la saison, LaMelo remportera le trophée haut la main.

2. Tyrese Haliburton (Kings)

12.4 PTS / 5.2 AST / 3.6 REB / 44.3 3PT%

Outre sa performance de 10 points hier soir, Haliburton connaît sa meilleure séquence de la saison récemment. Depuis le début du mois de février, le garde des Kings marque en moyenne 15.4 points par match et enregistre presque 5 assistances par affrontement tout en ayant le 2e plus bas ratio de revirements chez les recrues jouant plus de 25 minutes par match. Bref, Haliburton connaît une saison digne du titre de recrue par excellence, mais la domination de LaMelo Ball le bloque au 2e rang.

3. Anthony Edwards (Timberwolves)

14.3 PTS / 2.2 AST / 3.5 REB / 1.6 REV

Le 1er choix du dernier repêchage est de retour dans le top 3 de cette course grâce à des performances absolument remarquables depuis la fin du mois de janvier. Edwards est le seul joueur recrue avec des meilleures statistiques que Haliburton en termes de revirements (25 minutes ou plus), lui qui était pourtant parmi les pires dans cette catégorie en début de saison. La progression d’Edwards est de très bonne augure pour les T-Wolves alors qu’il ressemble de plus en plus à un futur joueur vedette.

4. James Wiseman (Warriors)

12.2 PTS / 6.1 REB / 50.3 FG% / 1.3 BLK

Wiseman n’a pas joué depuis le 30 janvier en raison d’une blessure au poignet et plus son absence se prolonge, plus ses chances de compétitionner avec les meilleures recrues s’envolent. En effet, le centre de format géant connaissait un bon début de saison, mais l’équipe semble mieux se porter quand il n’est pas sur le terrain. Est-ce inquiétant? Pas vraiment, puisque Wiseman n’est pas un joueur arrivé à maturité. Est-ce suffisant pour le placer derrière Edwards dans la course pour le titre de ROTY? Absolument.

5. Immanuel Quickley (Knicks)

12.5 PTS / 2.7 AST / 37.9 3PT% / 1.0 REV

Quickley est malheureusement encore sous-utilisé par son entraîneur, ce qui n’est pas du tout surprenant pour une recrue sous la gouverne de Tom Thibodeau. Malgré tout, le produit de Kentucky accumule les bonnes soirées offensives et sa moyenne de 12.5 points par match est très impressionnante considérant qu’il joue en moyenne moins de 20 minutes par soir. Si l’on se fie aux statistiques avancées, Quickley est clairement parmi les recrues les plus utiles à leur équipe : 19.21 PER (1er chez les recrues), 27.9 USG (1er) et 62.8 en valeur ajoutée (3e). Bref, il ne s’agit que d’une question de temps avant qu’il soit un partant à temps plein chez les Knicks.

Dans la course : Saddiq Bey (Pistons), Cole Anthony (Magic), Jae’Sean Tate (Rockets).

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 497