Luguentz Dort retrouve sa touche en l’absence de Shai Gilgeous-Alexander

À un certain point cette saison, Luguentz Dort réussissait 2,4 lancers de 3 points par match grâce à une efficacité fabuleuse de 43,6%. Auteur de trois matchs consécutifs de plus de 19 points vers la fin du mois de janvier, il a atteint son apogée à ce moment. Même lors des rencontres durant lesquelles il n’avait pas autant d’impact, il réussissait ses tirs du périmètre à un bon rythme.

Considérant son taux de réussite de 30% de la ligne de trois points à sa saison recrue, il était évident qu’il connaîtrait un semblant de retour à la normale. Et c’est exactement ce qui s’est produit. Lors des deux premières semaines du mois de février, Luguentz n’a réussi que 4 de ses 35 tentatives du stationnement. C’est pourquoi son taux de réussite a chuté à 33,1%, en date d’aujourd’hui.

Or, le Montréalais a recommencé à produire (différemment) et s’est permis de retrouver sa touche de la ligne de 3 points durant les deux derniers matchs. Depuis quatre rencontres, Dort inscrit 18.5 points par rencontre.

Luguentz a d’ailleurs signé sa troisième performance de 20 points et plus contre les Trail Blazers. Il a réellement retrouvé sa touche offensive, que ce soit au niveau de son lancer, de sa distribution ou de l’attaque du panier. Il termine le match avec 23 points, 6 rebonds, 3 passes et 1 vol de ballon.

En fait, c’est simple. Lorsque Shai Gilgeous-Alexander s’absente, Luguentz prend les choses en main. C’est ce qui est arrivé depuis que SGA s’est blessé contre les Lakers, lundi dernier. Il obtient davantage de possessions, s’occupe de distribuer le ballon et bénéficie de plus de liberté de la part de son entraîneur. Malgré un taux d’efficacité qui n’est toujours pas idéal, n’oublions pas que le Québécois n’est âgé que de 21 ans. Comme n’importe quel jeune joueur, il se développe. Et avec un jeu défensif qui lui vaut la cinquième place dans la course au joueur défensif de l’année, on peut être patient.

Le garde du Thunder est loin d’avoir atteint son apogée, et il montre déjà les flashs d’un joueur qui pourrait passer sa carrière dans un alignement partant. Il y a encore du travail à faire, mais s’il y a une chose qui ne fait pas peur à Luguentz Dort, c’est bien ça.

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 793