Ingram et Zion s’unissent dans une remontée des Pelicans

En retard par 24 points à la moitié du troisième quart, les Pelicans de la Nouvelle-Orléans sont passés à la vitesse supérieure pour revenir dans la rencontre. Grâce au duo Brandon Ingram (33 PTS, 6 REB, 3 AST)-Zion Williamson (28 PTS, 10 REB, 4 AST), les hommes de Stan Van Gundy l’ont finalement emporté 120 à 115 en prolongation pour infliger une dure défaite aux Celtics de Boston.

Cette remontée constitue d’ailleurs la plus grosse jamais réalisée dans l’histoire des Pelicans. Leur duo de choc n’a pas ménagé les efforts dans cette rencontre en amassant un total de 44 points lors de la deuxième mi-temps et la prolongation.

Avec quelques ajustements pour contrer Jaysom Tatum et Jaylen Brown, Van Gundy et les Pels ont permis à Williamson de se mettre en valeur. Après avoir inscrit que quatre points lors de la première demie, le premier choix en 2019 a converti huit de ses 13 tirs durant le reste de la soirée.

En plus de l’avance gâchée par les Celtics, le duel entre les deux équipes a été marquée par l’expulsion de JJ Reddick pour accumulation de fautes techniques. Sur la même séquence, le vétéran des Pelicans aurait trop argumenté envers un officiel avant de lancer le ballon «avec force» à ce dernier. Un appel jugé légèrement tiré par les cheveux sur les réseaux sociaux.

Cette défaite des Bostonnais est également un cadeau pour les Raptors de Toronto. Grâce à leur gain contre les puissants 76ers de Philadelphie, les Torontois sont maintenant seuls au cinquième rang dans l’association Est, à quatre matchs de la première place.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 91