L’équipe LeBron domine le Match des étoiles

Comme il en est coutume, le Match des étoiles de la NBA de 2021 n’a pas déçu par son nombre de paniers marqués, alors que l’équipe choisie par LeBron James croisait le fer avec celle qu’avait sélectionné Kevin Durant. En raison d’une blessure à la cuisse, KD n’a malheureusement pas pu porter les couleurs de son propre club; Domantas Sabonis l’a donc remplacé alors que Jayson Tatum se glissait dans l’alignement partant. Honorant les collèges américains à fréquentation historiquement majoritairement noire (HBCU), la soirée All-Star à format condensé à laquelle les partisans ont eu droit aura été somme toute une réussite.

D’autres absents de la partie qui avaient obtenu la mention d’étoile sont Anthony Davis, Joel Embiid, Ben Simmons et Devin Booker.

Team LeBron amorce le bal en dominant la marque pour s’emparer d’abord d’une priorité, derrière les efforts de LeBron James et Stephen Curry – qui partageaient le terrain en tant que coéquipiers pour la toute première fois.

Les adversaires, surtout Kyrie Irving, Jayson Tatum et James Harden, s’empressent d’eux aussi mettre un lot incroyable de points au tableau afin de rendre le tout plus serré, même si Zion Williamson semble échapper chacune de ses tentatives de dunk, tôt dans la soirée.

Heureusement pour le joueur de deuxième année qui en est à sa toute première apparition au Match des étoiles, ses homologues continuent de lui faire confiance en situations d’alleyoops et les slams tonitruants du gaillard parviennent finalement à secouer le panier.

La remontée qu’effectue l’équipe Kevin Durant est cependant en vain; James et ses collègues s’emparent du premier quart et de l’avance 40-39.

Le plaisir ne s’arrêtait toutefois pas là pour la troupe du King. En fait, les festivités ne faisaient que commencer alors que certains matchups fort intéressants voyaient le jour au deuxième quart-temps, comme Jaylen Brown qui attaquait son coéquipier des Celtics à 1-contre-1, à plusieurs reprises.

Pour sa part, Giannis Antetokounmpo nous rappelle la raison derrière l’existence de son surnom de Greek Freak, dunk après dunk et… à l’aide de step-backs du 3 points, aussi?!

D’ailleurs, le MVP en titre de la NBA brise plusieurs records d’efficité en trouvant le mille à absolument chacune de ses 16 tentatives du terrain. Wow.

Rapidement, le match s’est transformé en concours à 3 points de longue distance, entre Curry et Lillard, notamment. Dame décoche de la ligne de mi-terrain comme si de rien n’était, avec une réponse immédiate de Steph de la même zone. Pourtant, ils représentent le même alignement…

Les canons de Team LeBron sont simplement trop nombreux et une absence de défensive prescrit un quart massif de 60 points pour les hommes en jaune – contre 41 de l’autre côté – avant de rejoindre les vestiaires pour laisser place au concours de dunk.

Au fil de la troisième portion de match, on ne prend toujours pas l’issue de la joute très au sérieux, laissant à nouveau place aux plus beaux dunks, lancers du centre-ville et aux plus belles passes que les étoiles de la NBA ont à nous offrir.

Luka Doncic et Chris Paul sont ceux qui se chargent de la distribution de ballon pour la formation gagnante de la soirée; les deux passeurs de renom enregistrent 24 passes décisives combinées.

À la suite d’un autre quart gagnant, de 46 points cette fois-ci, LeBron James et sa troupe obligent donc une marque ultime de 170 points à atteindre, suivant le modèle de l’an dernier servant à honorer le défunt Kobe Bryant. Plus de détails sur ce format unique ICI.

N’ayant que 24 points additionnels à ajouter au tableau, Giannis, Curry, Dame et compagnie n’ont fait qu’une bouchée des opposants au dernier quart-temps, exempt de temps limite, pour clore une rencontre dominante entre les plus grandes vedettes du circuit. Le dernier coup de poignard a été assené de la parfaite façon à l’aide d’une bombe gigantesque de Lillard du royaume des 3 points.

Le point guard au sang froid y est même allé de sa traditionnelle célébration… Dame Time.

Marque finale : LBN 170-150 DRT

Antetokounmpo, ayant mené tous les marqueurs avec un grand total de 35 points, peut remercier son rendement incroyable de 100% qui lui aura mérité le titre de MVP Kobe Bryant du Match des étoiles. C’est le premier fait d’armes de la sorte dans l’histoire des All-Stars. De l’autre côté du terrain, Bradley Beal s’est légèrement démarqué avec 26 points.

À titre de note : LeBron James présente un bilan de 4-0 en tant que capitaine au All-Star Game. L’effectif qu’il a mis sur pieds offrira 1,25 millions de dollars à l’organisation charitable de Thurgood Marshall College Fund, grâce à cette victoire, pour venir supporter les communautés de HBCU à travers la Georgie, tout en prêtant main forte dans les communautés plus démunies d’Atlanta pour combattre la pauvreté et la pandémie de la Covid-19. À ce montant s’ajoutent 3 millions de dollars qu’offre la NBA dans cette même optique.

Alors que l’événement All-Star de 2021 fût ultimement un franc succès, ce sont les HBCU qui ressortent finalement les plus grands vainqueurs. Le rendez-vous est remis pour 2022, lorsque la ville de Cleveland, en Ohio, jouera le rôle d’hôte.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 740