Henry Ellenson signe pour 10 jours avec les Raptors

Le calendrier 2021 est déjà terminé pour l’équipe des Raptors 905, dans la bulle d’Orlando qu’a mise sur pieds la G League, alors que le club est éliminé par les Blue Coats du Delaware en demi-finale du tournoi de fin de saison, par la marque de 127-100. Le joueur avant Henry Ellenson est parmi ceux qui se sont le plus démarqués pour le 905 cette année, et l’organisation des Raptors chez les « majeures » a décidé de lui offrir une chance de faire davantage ses preuves avec un contrat de 10 jours dans la NBA, selon les sources d’Adrian Wojnarowski (ESPN).

À chacune de ses 15 apparitions dans l’uniforme du club-école torontois, Ellenson a surpassé le plateau des 10 points, pour ultimement maintenir des moyennes de 21.2 PTS (6e meilleure marque du circuit), 8.3 REB, 2.3 AST par match et un rendement de 42.4% de la ligne des 3 points sur environ 8 tentatives par rencontre. Il a connu de très bons moments dans la surnommée gubble, dont une performance de 35 points dans la plus récente victoire, en quart de finale.

Le gaillard de 6 pieds 10 peut parfaitement s’approprier le rôle de stretch big afin d’offrir une bonne dose d’espacement offensif à une deuxième ou troisième unité pour les Raptors. Au pivot comme au 4, Ellenson aura possiblement sa chance de briller en sortie de banc lorsqu’il rejoindra les rangs du We the North sous peu.

Anciennement le 16e choix au total des Pistons de Detroit au repêchage de 2016, Henry Ellenson n’a jamais obtenu plus de de 13.8 minutes de temps de jeu par match dans la grande ligue, passant donc la majorité de son temps à développer ses habiletés au sein de la G League; il complète tout juste sa deuxième année en tant que porte-couleurs du 905.

Sous la tutelle de Nick Nurse, il viendra combler le poste de 15e homme à Tampa Bay, place laissée derrière par Donta Hall qui a vu son propre contrat de 10 jours expirer sans même toucher aux parquets. En espérant pour Ellenson qu’il ne subira pas le même sort.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 740