Ménage chez le Magic : la place aux Québécois

Le départ de Nikola Vucevic, Aaron Gordon et Evan Fournier à la date limite de transactions aura permis aux Québécois Khem Birch et Karim Mané de voir leur rôle augmenté au sein du Magic d’Orlando. Ils ont été grandement utilisés dans la défaite de 112-105 de leur équipe vendredi face aux Trail Blazers de Portland, le premier match d’Orlando depuis la date limite des transactions.

Khem Birch a vu son temps de jeu augmenter en flèche. Jouant entre 11 et 14 minutes lors de ses trois derniers matchs, il a été utilisé plus de 36 minutes comme partant face aux Blazers. Il s’est illustré avec 14 points, 15 rebonds, 4 aides, 4 vols de ballon et 2 blocs. Il est vraisemblablement le grand bénéficiaire du départ de Vucevic, dont il a pris la place comme pivot sur le cinq partant.

Karim Mané a quant à lui joué plus de 18 minutes, alors qu’il faisait partie d’une rotation de 8 joueurs au total chez le Magic. C’est la troisième fois seulement cette saison que la recrue joue plus de 10 minutes dans un match, et la première depuis le 8 janvier dernier. Il a récolté deux points, deux rebonds, deux aides et un bloc.

L’utilisation de Birch et Mané est appelée à diminuer quelque peu dans les prochaines semaines. Le Magic, dans ses nombreux échanges de jeudi, a mis la main sur Wendell Carter Jr, Otto Porter Jr, Jeff Teague et Gary Harris. Ils n’ont tous pas joué hier, mais pourraient être en uniforme dès le prochain match du Magic dimanche face aux Lakers. Les deux Québécois du Magic devraient quand même obtenir leur part du gâteau malgré l’arrivée des nouveaux venus, sachant que l’équipe a entamé une reconstruction avec l’échange de trois de ses meilleurs joueurs jeudi.

Powell impressionne à ses débuts avec Portland

Le même match entre le Magic et les Trail Blazers a également été la scène de la première rencontre de Norman Powell avec Portland. Il avait été échangé par les Raptors jeudi en retour de Gary Trent Jr et Rodney Hood.

Powell a repris où il a laissé avant son échange en récoltant 22 points, dont 5 paniers de 3 points en 7 tentatives seulement. 

L’ancien des Raptors a notamment profité de l’absence de Damian Lillard (blessures mineures) pour faire valoir son impact offensif au sein des Blazers. Seul CJ McCollum a récolté autant de points que Powell dans la victoire de Portland, mais il l’a fait en deux fois plus de tentatives de lancers (26 contre 13).

Image par défaut
Gabriel Duhamel
Publications: 46