Stanford championnes du March Madness féminin

Le tournoi féminin de basketball de la NCAA a finalement couronné les filles du Cardinal de Stanford comme championnes d’un March Madness incroyable, dans le cadre d’une bulle à San Antonio. Le tournoi a connu une conclusion digne de ce nom après que les joueuses de l’Université Stanford aient vaincu les Wildcats de l’Université de l’Arizona par la marque de 54-53, dimanche soir.

Une rencontre ultime en dents de scie a donné lieu à plusieurs revirements de situations et le momentum n’a jamais cessé de vaciller d’une formation à l’autre, même jusqu’à la toute fin. La vedette du tournoi pour les Wildcats, Aari McDonald, avait d’ailleurs mis un tir à 3 point des plus opportuns – pour réduire l’écart à 1 point – avec un peu plus de trois minutes au cadran, mais elle n’a pas été en mesure de convertir le triplé de la gagne qu’elle tenait entre ses mains à la toute dernière seconde.

L’équipe du Cardinal, meneuse de sa conférence du Pac-12 cette saison avec une fiche de 31-2, a été dominante tout au long de la danse printanière. Entre autres dégelées, Stanford a notamment écrasé les Wolverines de Utah Valley 87-44 au premier tour d’activité, pour donner le ton à un parcours éliminatoire sans faille.

Haley Jones s’est démarquée chez les championnes avec 17 points, dans ce match où les paniers se sont fait rares; plusieurs tirs et lay-ups sans couverture ne trouvaient pas leur cible. Tout de même, Jones a s’est mérité le titre de Joueuse la plus remarquable de la finale.

Par ailleurs, la point guard a conséquemment eu l’honneur d’accompagner Paige Bueckers, Aari McDonald, Zia Cooke et sa coéquipière Lexie Hull au sein de l’équipe All-Tournament de la NCAA.

Portant l’uniforme du Cardinal, l’Ontarienne Alyssa Jerome a foulé les parquets pour 5 minutes, dimanche, devenant la première Canadienne à remporter le championnat national depuis Kia Nurse qui a accompli le fait d’armes à deux reprises, pour les Huskies de l’ Université du Connecticut, en 2015 et en 2016.

Il s’agissait du troisième titre récolté par Stanford, soit un premier depuis 1992. La grande finale du côté masculin du tournoi, à Indianapolis, aura lieu lundi soir, lorsque les redoutables Bulldogs de Gonzaga croiseront le fer avec les Bears de Baylor.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 742