Radar ROTY : Édition du mois d’avril

Chaque mois, l’équipe d’AlleyOop360 jette un œil sur les plus récents développements dans la course au titre de Recrue de l’année (ROTY).

1. Anthony Edwards (Timberwolves)

17.6 PTS / 2.6 AST / 4.4 REB / 1.1 STL

Certes, Anthony Edwards bénéficie de la blessure subie par LaMelo Ball, mais ne lui enlevons pas ce qui lui revient : le 1er choix au total du dernier encan est sensationnel depuis la pause du match des étoiles. Avec en moyenne 23.8 points par match depuis le début du mois de mars, Edwards est de loin la recrue la plus productive par les temps qui courent et sans LaMelo Ball dans la course, Ant Man est en bonne position pour être nommé Recrue par excellence.

2. LaMelo Ball (Hornets)

15.9 PTS / 6.1 AST / 5.9 REB / 1.6 STL

Triste dénouement à cette course pour LaMelo Ball, qui risque de rater le reste de la saison après une opération au poignet. Le plus jeune des frères Ball peut toutefois dire mission accomplie pour une première saison remarquable dans la NBA et il ne fait aucun doute que LaMelo est voué à une grande carrière.

3. Tyrese Haliburton (Kings)

13.1 PTS / 5.1 AST / 3.3 REB / 1.2 STL

Comme prévu, la charge de travail de Haliburton est de plus en plus importante au fil des matchs et le garde recrue répond à l’appel. En effet, le 12e choix du dernier encan a joué plus de 30 minutes dans 7 de ses 10 derniers matchs, une séquence au cours de laquelle Haliburton a cumulé des moyennes de 15.3 PTS et et 4.7 AST par match. La recrue des Kings a encore une mince chance de dépasser Edwards pour la tête, mais peu importe : recrue de l’année ou pas, Haliburton est l’un des plus grands vols du dernier repêchage.

4. Immanuel Quickley

12.2 PTS / 2.2 AST / 2.3 REB / 1.0 TO

Quickley a connu une séquence intéressante au mois de mars (13.4 PTS en 23 MP par match), mais la recrue des Knicks est encore trop peu utilisée. Aucune surprise avec un entraîneur comme Tom Thibodeau qui n’utilise pas beaucoup ses joueurs de première année, mais Quickley mérite plus de temps de jeu, lui qui se montre très productif malgré sa moyenne de seulement 19.7 minutes par match.

5. James Wiseman

11.5 PTS / 5.9 REB / 1.0 BLK / 1.6 TO

Le 2e choix au total du dernier encan manque de constance, partiellement en raison des blessures mais aussi car sa confiance est en montagnes russes. Ceci dit, les meilleures soirées de Wiseman sont très, très impressionnantes et tout indique que le jeune homme a le potentiel d’un centre qui enregistrera des double-doubles soir après soir.

Dans la course: Jae’Sean Tate (Rockets), Saddiq Bey (Pistons).

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 496