Le Thunder va chercher du renfort en Europe

Il ne reste plus qu’une vingtaine de matchs à la saison régulière de la NBA, et le Thunder est déjà hors du portrait des séries éliminatoires. Ça ne l’a pourtant pas empêché d’entreprendre un type de démarche qu’on voit rarement dans la ligue – à savoir d’être allé chercher de l’aide à l’international au beau milieu de la saison.

Ce coup de main trouve plus précisément son origine en Espagne – et il se concrétisera par l’arrivée du forward Gabriel Deck, l’un des joueurs importants dans la rotation du Real Madrid. Le média sportif européen Sportando a rapporté la nouvelle jeudi en début de soirée, indiquant qu’OKC avait accordé un contrat de trois ans à l’Argentin.

De quitter Madrid pour venir s’installer au États-Unis, dans un moment pareil, c’est assez inusité. Deck, 26 ans, était le deuxième joueur le plus utilisé (après l’ancien de la NBA, Walter Tavares) par son club, qui figurait au premier échelon du classement de la Liga ACB.

Il aurait pu rester de l’autre côté de l’Atlantique le temps d’assurer à son équipe un beau rendement en séries et venir en NBA l’année prochaine. Ça aurait d’ailleurs été le choix logique pour plusieurs personnes. On ne sait toujours pas pourquoi Deck, qui en était à sa troisième saison avec le Real, a choisi de signer son départ dans ce contexte.

Darius Miller, Josh Hall et Kenrich Williams sont à présent les trois small forwards à figurer au sein de l’effectif d’Oklahoma City (20-31, 13e rang dans l’Ouest). Aucun d’entre eux n’est irremplaçable – et le fait d’accorder trois ans au nouveau venu le prouve.

En 30 matchs cette saison, Gabriel Deck maintient des moyennes de 8.5 PTS et 3.6 REB. Il tire également pour 41.2% derrière la ligne des trois points.

Image par défaut
William Thériault
Un vrai passionné du journalisme, William Thériault oeuvre dans plusieurs sphères médiatiques. Jeune et ambitieux, on peut le lire sur différentes plateformes et l'écouter à la radio.
Publications: 702