Damian Lillard admet que Portland en arrache contre les grosses équipes

De passage à Salt Lake City jeudi soir, les Trail Blazers se sont inclinés contre le Jazz par la marque de 122 à 103. Ça peut sembler anodin, un match de saison régulière où il n’y pas particulièrement de fait saillant à souligner, mais ça a quand même mené Damian Lillard à dresser un constat décourageant des performances de son club.

Après le match, le visage des Blazers a affirmé avoir été dominé par l’Utah, qui figure par ailleurs au premier rang dans l’Ouest en ce moment. Des revers contre des formations de calibre élevé, le point guard vedette en a connu plusieurs cette saison – et il commence à y voir une certaine tendance.

« Les matchs où nous avons eu de la misère sont ceux que nous avons joué contre de la compétition de haut niveau. Je ne pense pas que ce soit difficile à voir. Je ne dis rien qui n’est pas évident. »

– Damian Lillard

Les Trail Blazers, présentement sixièmes dans l’Ouest, affichent un dossier de 30-21. De leurs 21 matchs perdus cette saison, 11 l’ont été contre le Jazz, les Clippers, les Bucks, les Suns, les Nuggets, les Lakers et les Nets. Autrement dit, contre des puissances de la NBA.

Même en ayant actuellement la main sur une place pour les séries éliminatoires, il serait étonnant que les Trail Blazers aient ce qu’il faut pour dépasser (ou même atteindre) le deuxième tour. Difficile de s’imaginer Lillard et sa bande déloger l’une des équipes mentionnés précédemment dans un format « quatre de sept ».

Damian Lillard s’est toujours démarqué pour sa loyauté ; il mérite d’ailleurs le respect de plusieurs sur la planète basket pour cette raison.

Mais il faut tout de même se rendre à l’évidence.

Pour gagner un championnat, Dame devra soit quitter l’Oregon, soit y recruter une ou deux vedettes. Et les deux sont improbables.

Image par défaut
William Thériault
Un vrai passionné du journalisme, William Thériault oeuvre dans plusieurs sphères médiatiques. Jeune et ambitieux, on peut le lire sur différentes plateformes et l'écouter à la radio.
Publications: 701