Même sans LeBron James et Anthony Davis, les Lakers battent les Nets

En ce moment, difficile de dire que les Nets de Brooklyn et les Lakers de Los Angeles ne sont pas de sérieux prétendants au championnat pour la saison en cours. D’un côté, on retrouve un trio composé de Kyrie Irving, James Harden et Kevin Durant, et de l’autre, les champions en titre, menés par LeBron James et Anthony Davis. C’était toutefois sans leurs deux joueurs vedettes que les Lakers affrontaient les Nets (eux aussi privés d’un élément vedette en Harden), et malgré cela, Los Angeles a eu le dessus sur Brooklyn de façon impressionnante.

Sans leurs deux éléments vedettes, les Lakers avaient besoin de support de la part de leurs autres joueurs, et ils l’ont obtenu. Le joueur qui en a profité pour s’illustrer davantage est Andre Drummond, ancien All-Star.

Le pivot, qui disputait un deuxième match depuis son retour de blessure, a pris feu, alors qu’en 22 minutes, il a inscrit 20 points et 11 rebonds.

L’ancien des Cavaliers et des Pistons a contrôlé le jeu offensif, alors qu’il a fait sentir sa présence dans la raquette tout au long de la rencontre. Il s’est d’ailleurs payé LaMarcus Aldridge sur la séquence suivante, le dominant complètement physiquement pour inscrire un panier facile.

Et, évidemment, ses coéquipiers sur la touche ont apprécié la force du centre.

Dennis Schroder (19 points), Ben McLemore (17 points), Talen Horton-Tucker (14 points, 11 passes décisives), Kentavious Caldwell-Pope (14 points) et Markieff Morris (14 points) ont tous connu d’excellentes soirées pour les Lakers dans ce qui a été un effort collectif pour la troupe de Frank Vogel.

Du côté des Nets, Kevin Durant, qui profitait de la rencontre pour inaugurer ses nouveaux souliers signature, a connu une soirée plus difficile. Oui, il a inscrit 22 points, sept rebonds et cinq passes décisives, mais ses huit revirements ont fait mal à son équipe.

Bon, il nous a tout de même offert un magnifique dunk sur Drummond.

Kyrie Irving, quant à lui, a ajouté 18 points et 4 rebonds, mais n’a même pas une seule passe décisive à sa fiche. Le seul autre joueur des Nets qui a inscrit plus de 10 points, c’est LaMarcus Aldridge, qui en a obtenu 12. Sinon, personne n’a même dépassé la barre des 7.

Bref, le collectif des Lakers, privés de leurs vedettes, est tout de même venu à bout des Nets, et ce, de façon convaincante. Est-ce que les succès de Brooklyn passent seulement par les performances de Harden? La question se pose.

Mais l’excuse de la santé passe moins bien pour Brooklyn quand on considère les éléments dont leurs adversaires étaient privés.

Si jamais les deux formations devaient recroiser le fer en grande finale, espérons qu’elles puissent compter sur tous leurs éléments clés.

Image par défaut
Félix Forget
Publications: 18