William Boyer-Richard quitte la NCAA et s’entend avec Brock University

Le Drummondvillois William Boyer-Richard a effectué son entrée dans le portail des transferts de la NCAA vers la mi-mars, une décision qui lui permettait formellement de discuter avec d’autres programmes en vue d’un transfert. Après avoir été limité à 14 minutes de jeu par rencontre avec l’Université Western Michigan, le meneur était à la recherche d’une équipe qui lui permettrait de briller davantage dans un rôle plus important.

William Boyer-Richard s’est entretenu avec nous pour annoncer sa décision en primeur sur la plateforme d’AlleyOop360. Au téléphone, William a évidemment expliqué les raisons qui l’ont poussé à effectuer un transfert.

« Mon style de jeu ne fittait pas. Il y a eu des changements d’entraîneur, celui qui m’a recruté est parti après la première année. Ç’a été difficile. C’est vraiment pas parce que j’ai pas une bonne relation avec l’équipe, je m’entendais bien avec tout le monde, j’ai été capitaine et on m’a écrit une lettre de recommandation. Ils l’ont bien pris. Je me suis seulement dit que mon jeu fonctionnerait mieux avec une autre école. Je suis plus qu’un shooter. »

William Boyer-Richard

Or, la réponse ne se trouvait pas aux États-Unis.

William Boyer-Richard poursuivra sa carrière avec Brock University, à Saint-Catharines, au Canada.

Dans l’optique où il souhaite gagner sa vie avec le basketball, le chemin vers une carrière professionnelle se trouvait où il y avait du temps de jeu.

« À Brock, Coach Willy vient d’arriver. Il a de l’énergie, un plan, ça m’intéresse vraiment. Il a joué 4 ans professionnel, donc je crois que ce serait bien pour moi qu’il soit mon mentor. Il y a aussi le fait de revenir aux règles professionnelles de la FIBA, donc c’est en quelque sorte une préparation pour la suite. »

William Boyer-Richard
www.alleyoop360.com-william-boyer-richard-quitte-la-ncaa-et-revient-jouer-au-canada-2021-04-15_18-29-45_389394

À travers son parcours, l’école demeure très importante. Après avoir obtenu son BAC en finances ce mois-ci, il amorcera une maîtrise en administration des affaires avec spécialisation en analyse commerciale. Par contre, ses yeux restent rivés sur le basketball.

« Je veux jouer pro. Je veux finir la boucle. Je veux me rendre le plus loin possible. Je veux pouvoir me dire que je suis allé jusqu’au bout, que j’ai fini le basket, que j’ai fait ce que j’avais à faire. Je ne veux pas avoir de regrets. »

William Boyer-Richard

Une vedette à Brock?

Si certains seront surpris de le voir effectuer un retour au bercail, son ancien entraîneur Woodwendy Séraphin est d’avis que ce sont les observateurs qui seront surpris par son niveau de jeu.

« Ça fait 3 ans que les gens du Québec n’ont pas vu vu joué William. Avec WMU, il a été utilisé comme un spécialiste à la ligne de 3 points, mais il est beaucoup plus que ça. William est un garde complet, Brock sera agréablement surpris de la vedette qu’ils viennent d’acquérir. »

-Woodwendy Séraphin

Quelle sera la suite? Impossible de le savoir, inutile de spéculer. Que ce soit en Europe, en Asie, en Australie ou au Canada, le parcours de la fierté de Drummondville est loin d’être terminé et il compte se rendre jusqu’au bout du rêve qu’il chérit depuis qu’il est tout petit.

www.alleyoop360.com-william-boyer-richard-quitte-la-ncaa-et-revient-jouer-au-canada-2021-04-15_18-33-45_872083
Photo : journalexpress.ca
Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 794