Mock Draft 1.0 : Premières prédictions

Pour la première fois cette année, notre équipe repêchage composée de Kevin Vallée, Woodwendy Séraphin et moi-même s’est prêtée à l’exercice d’un repêchage simulé. Évidemment, l’ordre de sélection va changer d’ici à l’encan du 29 juillet, mais le but de cet exercice est simple : déterminer qui sont les joueurs que nous voyons présentement comme des choix de loterie.

1. Rockets : Cade Cunningham (PG/SG, Oklahoma State)

Peu importe quelle équipe obtient le 1er choix de l’encan, Cade Cunningham sera le premier nom appelé. Le point guard de 6 pieds 8 pouces possède un talent spécial à la Jayson Tatum, Luka Doncic et compagnie, il sera un joueur de concession peu importe où il se retrouve.

2. Timberwolves : Evan Mobley (C, USC)

Un autre centre au Minnesota? Oui, parce qu’Evan Mobley n’est pas n’importe quel centre. Premièrement, il est de loin le meilleur joueur disponible au second rang et deuxièmement, Mobley est un athlète polyvalent qui peut très bien jouer la position de PF aux côtés de Karl-Anthony Towns.

3. Pistons : Jalen Suggs (PG, Gonzaga)

Les Pistons ont ignoré Tyrese Haliburton pour Killian Hayes lors du dernier repêchage et dans ce scénario, nous prenons pour acquis qu’ils ont appris de leur erreur. Certes, Hayes a connu quelques matchs encourageants récemment, mais les Pistons n’ont toujours pas la pièce qui viendra changer la culture de cette organisation. Jalen Suggs est cette pièce : un compétiteur, un gagnant dans l’âme et, surtout, l’espoir qui ressemble le plus à un joueur de concession parmi les noms disponibles.

4. Magic : Jalen Green (SG, G League Ignite)

Le Magic est en reconstruction complète, donc inutile de considérer les besoins de l’équipe : l’objectif sera d’ajouter le plus de talent possible et Jalen Green est de loin le joueur le plus talentueux disponible au 4e rang.

5. Thunder : Jonathan Kuminga (SF/PF, G League Ignite)

La qualité de cette cuvée baisse un peu après le 4e rang, mais Jonathan Kuminga est le 5e nom depuis le début de la saison et risque de le rester après un bon passage dans la G League avec l’équipe Ignite. Kuminga comble également un besoin pour le Thunder, une équipe déjà bien nantie dans le backcourt.

6. Cavaliers : Keon Johnson (SG, Tennessee)

Encore une fois, il s’agit ici du meilleur joueur disponible, un thème récurrent dans ce repêchage débordant de talent chez les gardes. Certes, les Cavaliers auraient un casse-tête à résoudre avec Sexton, Garland et Keon Johnson, mais Johnson peut possiblement jouer la position #3 s’il ajoute du poids à sa charpente et aucun des forwards disponibles ne vaut le 6e choix au total. Après tout, le but du repêchage est d’ajouter le plus de talent possible et non de boucher les trous de l’alignement.

7. Kings : Jalen Johnson (SF/PF, Duke)

Les Kings sont dans une situation différente des autres équipes puisqu’ils ont utilisé l’approche du meilleur joueur disponible l’an dernier, ignorant leurs besoins pour repêcher Tyrese Haliburton. Leur backcourt est désormais bien complet et l’ajout de Jalen Johnson dans le frontcourt ajouterait un aspect physique que Marvin Bagley n’a jamais su leur offrir.

8. Magic (via Bulls) : Scottie Barnes (SF/PF, Florida State)

Encore le Magic! L’échange de Nikola Vucevic pourrait s’avérer très payant pour Orlando alors que le choix des Bulls risque d’aboutir dans le top 10, et c’est une occasion pour le Magic d’ajouter un autre jeune homme au potentiel très élevé : le forward de 19 ans Scottie Barnes, qui n’a pas eu la production des joueurs du top 5 mais possède des outils tout aussi remarquables.

9. Raptors : Kai Jones (C, Texas)

Ai-je vraiment besoin d’expliquer cette sélection? Les Raptors ont un besoin criant à la position de centre et si Kai Jones est encore disponible, Masai Ujiri devrait courir pour remettre la carte à Adam Silver.

10. Pelicans : Davion Mitchell (PG/SG, Baylor)

Davion Mitchell est l’un des grands gagnants du March Madness, lui qui a pu montrer ses qualités défensives sur la plus grande scène de la NCAA. Mitchell serait un ajout très intéressant aux côtés de Brandon Ingram pour balancer l’apport défensif de ce backcourt, et le départ potentiel de Lonzo Ball l’été prochain rend ce choix encore plus attrayant.

11. Wizards : Moses Moody (SG, Arkansas)

Comme plusieurs équipes sur cette listes, les Wizards se retrouvent dans l’obligation de prendre le meilleur joueur disponible en dépit de leurs besoins. Certes, les partisans de Washington préféreraient un forward ou un centre, mais aucun des noms disponibles à ces positions ne possède le talent de Moses Moody, un tireur d’élite de seulement 18 ans.

12. Pacers : James Bouknight (PG/SG, Connecticut)

Tout comme les Raptors, les Pacers vont se dépêcher de faire la sélection si le tableau tombe comme dans ce scénario. En effet, James Bouknight est un espoir énigmatique en raison de son gabarit et son historique de blessures, mais sa production et son talent sont de niveau top 10.

13. Spurs : Ziaire Williams (SF, Stanford)

Ancien espoir 5 étoiles qui possède un excellent tir mais glisse dans le repêchage après une saison décevante? Cette description rime avec Spurs de San Antonio, une organisation qui croit en son système de développement et qui pourrait exploiter le potentiel de Ziaire Williams.

14. Warriors : Josh Giddey (PG/SF, Adelaide/NBL)

Josh Giddey est un nom qui gagne à être connu. Le point guard australien de 6 pieds 8 pouces se compare à Ben Simmons et bien que son talent ne soit pas du niveau de Simmons, son plafond est très élevé et qui de mieux que les Warriors pour exploiter tout ce beau potentiel.

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 497