Vers une pénurie d’arbitres pour les séries?

Les problèmes sanitaires du côté des officiels de la NBA continuent de poser des problèmes. Au total, une dizaine d’officiels (dont un à la suite d’une blessure) sont présentement sur la touche à la suite de contacts avec des gens atteints de la COVID-19. Selon Baxter Holmes d’ESPN, plusieurs vétérans, souvent présents lors de la finale, feraient partie du groupe.

Une source à l’intérieur de la NBA a déclaré au journaliste que 24 arbitres ont manqué au moins une rencontre depuis le début de la saison. Il faut savoir que ces officiels doivent faire les voyages à bord d’avions commerciaux, contrairement aux équipes qui prennent des vols nolisés.

Ces absences font en sorte que davantage de rencontres sont supervisés par un groupe de seulement deux arbitres, au lieu de trois. De plus, le circuit Silver a dû augmenter les responsabilités de six officiels de la G League, une situation qui a hérité quelques DG.

Questionnés sous le couvert de l’anonymat, certains d’entre eux ont admis que «l’arbitrage a été mauvais tout l’année» et que les remplaçants sont «jeunes et inexpérimentés». Un autre croit que leur impact sur la mauvaise qualité de l’arbitrage est «un euphémisme».

Quoi qu’il en soit, le vice-président du développement des arbitres, Monty McCutchen, s’est porté à la défense des six employés de la G League.

«C’était nos six meilleurs officiels de la G League, qui allaient tous avoir des matchs de la NBA cette année de toute façon. Ils ont été pressés sur leur utilisation, mais ils cognent à la porte pour être dans notre équipe».

Monty McCutchen, via Baxter Holmes.

Heureusement, les dix membres qui sont présentement sur le protocole sanitaire de la NBA devraient faire un retour pour les séries éliminatoires.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 90