Jayson Tatum permet aux Celtics d’effectuer le plus grand retour de leur histoire

L’organisation des Celtics a connu l’une de ses plus historiques soirées face aux Spurs de San Antonio. En plus d’amasser une victoire après avoir tiré de l’arrière par 32 points, la troupe de Brad Stevens a vu Jayson Tatum être tout feu tout flamme, en amassant 60 points, 8 rebonds et 5 passes dans une gain de 143-140 en prolongation.

Cette remontée de 32 points représente le troisième plus grand retard accumulé dans une victoire dans l’histoire de la NBA. Seuls les Kings de Sacramento en 2009 (35 points) et le Jazz de l’Utah (36) en 1996 ont réussi un retour plus spectaculaire que celle des Bostonnais.

Tirant de l’arrière 77-48 à la mi-temps, Boston est revenu dans le match en supplantant les Spurs 42-26 au 3e quart. La vedette des Celtics aurait pu conclure cette soirée magique avec le panier de la victoire, mais les Spurs ont réussi à ramener la marque à égalité dans les dernières secondes du match. Tatum a pu prendre sa revanche en prolongation en réalisant des lancers francs cruciaux pour finalement mettre le match hors de portée des hommes de Gregg Popovich.

Au final, JT a réussi 20 de ses 37 tentatives (54%) au cours de la soirée, dont 4 en 12 du centre-ville. Sa prestation de 60 points égalise un record de concession, qui avait été établi par Larry Bird en 1985. Il devient également le deuxième plus jeune joueur à atteindre ce plateau, à 23 ans et 58 jours. Seul Devin Booker (20 ans et 145 jours) a fait mieux.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 94