Russell Westbrook solidifie sa légende des triple-doubles

Les triple-doubles et Russell Westbrook, ça ne fait plus qu’un depuis un sacré bon moment. Grâce à une performance sensationnelle de 14 points, 21 rebonds et 24 passes, la vedette des Wizards atteint le plateau des 20 passes et rebonds pour la deuxième fois de sa carrière, le seul dans l’histoire de la NBA.

Ces chiffres hallucinants ont permis à Washington de l’emporter dans un festival ultra offensif de 154 à 141 (sans prolongation) face aux Pacers de l’Indiana. Heureusement que ces derniers ne jouent que trois fois contre Westbrook cette saison. En deux rencontres, Russ cumule 49 points, 35 rebonds et 45 passes contre la troupe de Nate Bjorkgren.

Avec son 32e triple-double de la saison, Westbrook est maintenant au quatrième rang à ce chapitre, en une saison. À lui seul, il possède maintenant trois des quatre meilleures récoltes en une seule campagne, seulement accompagné par Oscar Robertson (41 en 1961-1962).

Tant qu’à être dans les chiffres et statistiques décadentes, en voici d’autres. Avec 21,9 PTS, 11,2 REB et 11 AST par match, le Californien conclura une saison complète avec un triple-double en moyenne pour la quatrième fois de sa carrière. Seul Robertson avait réussi cet exploit par le passé.

« Je crois qu’il est un grand joueur et un grand athlète. C’est quelque chose que les journalistes ont commencé à taper dessus, en disant qu’il n’a pas fait ça ou qu’il n’a pas gagné de championnat. Tout ce qu’il fait, c’est jouer comme un MVP à chaque soir. »

– Oscar Robertson sur Russell Westbrook

Donc, Westbrook pourrait manquer les sept derniers matchs de son équipe et terminerait tout de même l’année avec au moins 10 points, 10 passes et 10 rebonds. Simplement incroyable.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 94