Malachi Flynn et Anthony Edwards nommés Recrues du mois d’avril

Nous sommes peut-être déjà le 4 mai 2021, mais l’identité des Recrues du mois pour avril n’est que désormais dévoilée : ce sont Anthony Edwards des Timberwolves et Malachi Flynn des Raptors qui représentent les conférences de l’Ouest et de l’Est, respectivement. Shams Charania de The Athletic était le premier à faire part de la nouvelle sur Twitter.

Edwards, le 1er choix au total du dernier encan, s’est démarqué de la compétition à nouveau au mois d’avril, récoltant un deuxième prix de Recrue du mois consécutif à l’Ouest. C’était Tyrese Haliburton des Kings qui avait obtenu l’honneur lors des deux mois précédents.

Ant-Man a bien fait en 16 rencontres pour le Minnesota, au mois d’avril, lui qui est parvenu à cumuler des moyennes de 21.6 PTS, 5.1 REB, 3.3 AST et 1.6 STL par match avec un rendement total de 43.7%. Le shooting guard partant de l’unité des T-Wolves mène présentement la course au plus illustre trophée de Recrue de l’année.

Du côté Est du tableau de l’Association, Malachi Flynn a été jugé comme meilleur joueur de première année, devant certains de ses homologues incluant Cole Anthony, Saddiq Bey, Isaac Okoro, Immanuel Quickley, Chuma Okeke et Isaiah Stewart, qui ont tous fait de l’excellent boulot au fil des dernières semaines.

Cette sélection surprenante est sans doute due au différentiel de points par 100 possession (4.7) ainsi qu’au true shooting (56.2%) du meneur de jeu tertiaire des Raptors, puisque ses statistiques traditionnelles ne justifient pas nécessairement le choix de la ligue. Par exemple, Cole Anthony et Saddiq Bey récoltaient chacun plus de points (+1.4 et +1.0), de rebonds (+0.6 et +0.7) et de passes décisives – pour Anthony seulement – (+0.5) par match, au mois d’avril, que Flynn. Et en moins de minutes sur les parquets…

Les prouesses du jeune point guard, repêché par Toronto au 29e échelon à l’automne dernier, en situations de pick-and-roll, combinées à son savoir-faire défensif, représentent deux des atouts qui ont possiblement affecté ses chances. Il succède LaMelo Ball qui s’est mérité l’honneur à trois occasions.

Le choix de 1er tour maintient 6.3 PTS et 2.7 AST par match cette année sous Nick Nurse, tirant le ballon à 36.8% au total et à 31.4% de la ligne à 3 points, le tout en 18 minutes par joute, pour un total de 40 apparitions dont neuf départs.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 745