Les Bucks sont sous-estimés et pourraient causer la surprise en séries

Si je vous avais dit en mai dernier que les Bucks se retrouveraient en finale de la NBA en 2020, vous n’auriez pas été surpris. Après tout, Milwaukee demeurait de loin favori dans l’Est, après avoir vu Giannis gagner un deuxième MVP consécutif. Mais bon… Les choses changent rapidement, au basketball.

Si bien qu’un an plus tard, les Bucks sont sous-estimés et l’attention médiatique qui leur est accordée n’est plus du tout la même. Pourtant, cette équipe actuelle est beaucoup plus intéressante que celle qui a été surprise par le Heat, dans la bulle d’Orlando.

La planète NBA a adopté une attitude du genre «j’y croira lorsque je le verrai» avec les Bucks. Giannis ne cadre pas dans le moule des vedettes qui sont capables de mettre fin à un match avec un gros tir, et le système de Mike Budenholzer en a souffert en 2019 contre Toronto et en 2020 avec Miami.

On revient sur terre et on connaît la puissance des Bucks en saison régulière… Mais on demeure sceptique pour les séries.

Néanmoins, les Bucks ont montré lors de leurs deux derniers matchs le genre de basketball qu’ils sont capables de jouer contre une grosse équipe comme les Nets. Pour un deuxième match consécutif, c’est Giannis qui a eu le dessus sur KD.

On a tenté de le contrer avec DeAndre Jordan dimanche. Résultat? 49 points, victoire de 117-114.

On a tenté de le contrer avec Blake Griffin mardi. Résultat? 36 points, victoire de 124-118.

Mais il n’y a pas que Giannis, qui demeure un problème pour n’importe quelle défensive – et surtout celle des Nets.

En 2020, les lacunes de l’équipe en fin de match étaient un peu amplifiées par le fait que la troisième option offensive de l’équipe était Eric Bledsoe ou Brook Lopez.

En 2021, Jrue Holiday change bien des choses. L’équipe compte maintenant sur un monstre à trois têtes, bien qu’il soit moins sexy et offensif que celui de Brooklyn.

Mardi soir, 23 points de Khris Middleton et 23 points de Jrue Holiday se sont ajoutés aux 36 de Giannis. Dimanche soir, c’était 26 pour Middleton et 18 pour Holiday.

Mike Budenholzer a sacrifié une parcelle de succès en saison régulière pour adopter un système de jeu qui sera plus bénéfique aux séries, au risque de terminer un peu plus bas au classement. On parle d’une attaque diversifiée et d’un système défensif qui amplifie l’impact de Giannis off-the-ball.

Et malgré ce sacrifie qui a paru en début de saison, les Bucks se retrouvent à un match et demi des Nets au deuxième rang de l’Est.

Il reste à espérer que la formule ait bien été imaginée et qu’elle survivra à un 4 de 7 intense.

James Harden demeure pour l’instant l’ingrédient mystère qui n’a pas encore été ajouté à la recette.

La recommandation est toutefois la même : ne sous-estimez pas les Bucks de Milwaukee.

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 805