Nikola Vucevic prend ses aises à Chicago

Au cœur d’une transaction majeure à la date limite du 25 mars dernier, Nikola Vucevic a pris du temps à retrouver son erre d’aller chez les Bulls de Chicago. Le Suisse est toutefois l’un des grands responsables de l’actuelle séquence de trois victoires consécutives de sa formation.

Les statistiques ci-haut ont permis à Vucevic de rattraper des débuts modestes dans l’uniforme des Bulls. En 23 rencontres avec sa nouvelle équipe, il a une moyenne de 22.7 points, 11.3 rebonds et 3.8 aides. Il tire à 42% de la ligne de 3 points, un record jusqu’à maintenant en carrière. Ces chiffres s’apparentent de plus en plus à ce qu’il était en mesure de récolter à Orlando plus tôt cette saison, alors qu’il s’imposait comme l’un des pivots les plus dominants du circuit. 

Les Bulls n’ont pas gagné une ronde éliminatoire depuis 2015 et l’acquisition de Vucevic semblait se faire dans l’optique d’ajouter un autre joueur d’impact pour entourer Zach Lavine, qui connaît lui aussi ses meilleurs moments en carrière, et ainsi passer au prochain niveau. Jusqu’à maintenant, Chicago a une fiche de 10-15 depuis l’acquisition de leur nouvelle étoile et sont en voie de rater les séries éliminatoires de nouveau. Ils sont à deux victoires des Pacers, qui occupent le dernier rang donnant accès au tournoi play-in de qualification en séries. Mais avec quatre matchs à disputer et une séquence victorieuse active, tout est encore possible pour Chicago.

Si elle ne réussit pas à se qualifier cette année, la troupe de Billy Donovan aura l’occasion de capitaliser sur les deux saisons restantes au contrat de Vucevic, qui expire en 2023. Les Bulls ont laissé partir Otto Porter Jr, Wendell Carter Jr et deux choix de premier tour afin de mettre la main sur Vucevic et Al-Farouq Aminu. 

Image par défaut
Gabriel Duhamel
Publications: 57