Embiid a les yeux rivés sur le championnat, après une deuxième place dans la course au MVP

Immédiatement après avoir égalisé sa série de deuxième tour face aux Hawks d’Atlanta, Joel Embiid des 76ers de Philadelphie a appris qu’il ne rapporterait pas le trophée de Joueur le plus utile à la maison cette année; c’était plutôt Nikola Jokic qui était sacré MVP, hier. Frais d’une performance de 40 points et 13 rebonds, le centre étoile s’est entretenu avec Dave McMenamin d’ESPN pour discuter de sa deuxième place au sein de cette fameuse course.

Embiid et Jokic étaient tous deux considérés comme d’excellents candidats pour l’honneur individuel le plus convoité de l’univers du basketball, et ce, pour une forte portion de la saison 2020-2021. Toutefois, JoJo s’est absenté de 21 parties des Sixers avec une blessure au genou, tandis que son rival a disputé chacun des 72 matchs des Nuggets.

Si les deux centres avaient fait preuve d’une santé parfaite, peut-être que l’histoire aurait été écrite différemment, mais il en demeure que Jokic était amplement méritant du populaire prix de performance. Or, le Camerounais, porte-couleurs de Philadelphie, s’avoue tout de même déçu face à cette défaite.

« C’était décevant, parce qu’en tant que joueur, tu travailles fort pour des moments comme celui-là. » a dit Joel Embiid au sujet du trophée de MVP, selon Dave McMenamin. « C’est hors de mon contrôle. Je ne peux rien y faire, je ne peux que me garder prêt à chaque année et faire mon boulot. »

Néanmoins, l’attention du pivot de plus de 7 pieds n’est plus sur quelconque prix individuel, mais plutôt sur un but plus collectif; un championnat à Philly.

« Je suis concentré sur les séries, je suis concentré sur un championnat. Comme j’ai dit toute la saison : nous avons une bonne chance. Je ne suis donc pas préoccupé par ces prix et ces trucs. Si et quand je soulèverai ce trophée (Larry O’Brien), rien d’autre n’aura d’importance. » a-t-il ajouté.

Aux yeux de plusieurs, Embiid a raison : le surnommé Larry O’B est à portée de cette édition des 76ers, menée par Doc Rivers, cette année. Le parcours éliminatoire de l’équipe est loin d’être terminé, mais si les vedettes de du club – incluant Joel Embiid, mais aussi Ben Simmons et Tobias Harris – demeurent en santé, tout est possible.

Cependant, l’obstacle à surmonter dans l’immédiat se nomme Trae Young et les Hawks, qui se dressent sur le chemin des Sixers. La série est à une victoire partout et la prochaine joute aura lieu vendredi le 11 juin prochain, à 19h30.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 776